top of page
  • Photo du rédacteurLepori Myriam

L'équilibre d'un monde au coeur du vivant

Dernière mise à jour : 13 nov. 2023

L'humanité ce que nous sommes ! Qui sommes nous ? Nous sommes le monde...


Jeu de carte OSHO ZEN

Bienvenue sur mon blog, je vous partage mes prises de conscience et mes textes.


Pour le premier, j'ai eu envie de commencer par nous tous, ma vision de ce que nous sommes, de l'humanité peuple en changement permanent. Ensemble nous avons choisi de grandir oui mais comment ?


« L'humanité ! un paradoxe vivant, une inéquation permanente, une oeuvre alchimique ».


L'équilibre d'un monde au coeur du vivant


Humanité, entité qui représente le peuple de la planète bleue, peuple qui est née du ciel et de la terre et dont l’histoire est remplie d’un désir ardent d’aller vers une quête, une quête toujours inassouvie ! Alors l'humanité va toujours plus loin dans ce désir inatteignable, pour cela l’humanité construit et déconstruit, l’humanité veut de la lumière lorsqu’il fait nuit, de l’ombre lorsqu’il y a trop de lumière !


L’humanité est un paradoxe vivant ! Une inéquation permanente, d’une nature contradictoire, elle veut tout et son contraire jusqu’à parfois atteindre la folie et pourtant l’humanité survie, et même parfois elle vie ! Alors de la beauté en jaillit !


Et si l’on regarde de plus près, ce paradoxe, qui mène parfois jusqu’à la folie, est le moteur même de l’évolution, d’une humanité qui grandit souvent maladroitement certes, mais qui grandit.


L’humanité est une œuvre alchimique, qui avance vers le grand œuvre, fait de beauté et de laideur, de froideur et de chaleur, de richesse et de pauvreté, de vie et de mort. L’humanité est surtout relative et dépend de celui qui la regarde, car dans la beauté de l’un certain y verront la laideur et dans la laideur de l’autre certains y verront la beauté ainsi est faite l’humanité, de multiples visions toutes aussi vrai l’une que l’autre, l’humain est grand du point de vue d’un insecte et pourtant si petit du point de vue d’une planète, alors que sommes-nous en réalité ?


Nous sommes les deux à la fois, nous sommes l’infiniment petit et l’infiniment grand, la beauté et la laideur, mais au-delà des apparences, au-delà du visible, nous sommes le peuple du ciel et de la terre, une osmose parfaite entre densité et légèreté.


Nous sommes l’essence d’un monde qui est en perpétuelle évolution et tout cela fait de nous ce que nous sommes, le mouvement de la vie, le cœur du vivant.


Merci de votre lecture







55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Partage

Комментарии


bottom of page